mercredi 31 janvier 2018

Harry Potter


Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l'emmener à Poudlard, une école de sorcellerie ! Voler en balai, jeter des sorts, combattre les trolls : Harry se révèle un sorcier doué. Mais quel est le mystère qui l'entoure ? Et qui est l'effroyable V..., le mage dont personne n'ose prononcer le nom ? Amitié, surprises, dangers, scènes comiques, Harry découvre ses pouvoirs et la vie à Poudlard. Le premier tome des aventures du jeune héros vous ensorcelle aussitôt !

Livres :
Harry Potter à l'école des sorcier / Harry Potter and the Philosopher's Stone
Harry Potter et la chambre des secrets / Harry Potter and the Chamber of Secrets 
Harry Potter et le prisionnier d'Azkaban / Harry Potter and the Prisoner of Azkaban
Harry Potter et la coupe de feu / Harry Potter and the Goblet of Fire
Harry Potter et l'ordre du Phénix / Harry Potter and the Order of the Phoenix
Harry Potter et le prince de sang mêlé / Harry Potter and the Half Blood Prince
Harry Potter et les reliques de la mort / Harry Potter and the Deathly Hallows
Harry Potter et l'enfant maudit / Harry Potter and the Cursed Child
Les Animaux fantastiques
Le Quidditch à travers les âges
Les Contes de Beedle le Barde

Comment se fait-il que je n’ai pas encore d’article sur mon blog à propos d’Harry Potter ? C’est pourtant une de mes sagas préférées de tous les temps, celle qui me suit depuis l’école primaire, qui me fera toujours rêver.
Voilà donc l’arrivée de l’article sur Harry Potter, et j’avoue que, à part que j’aime cette série au plus haut point, je ne sais pas trop quoi dire.
J’attendais de relire les livres avant de faire mon article, pour que les mots soient frais dans ma mémoire, que je puisse en parler tel que je vois la saga aujourd’hui. En 2016 et en 2017, je suis allée en Angleterre, et je ne pouvais bien évidemment pas revenir sans mes livres préférés en version original. Je me suis ainsi plongée dans les romans de mon sorcier favori en anglais, et j’ai adoré redécouvrir l’histoire sous un jour nouveau.
J’aime beaucoup la version française, et lire en anglais m’a prouvée que la traduction est incroyablement bien faite, d’une pure beauté. Mais j’ai pu admirer aussi les différences, et ce fut un plaisir.
En français, même si le style d’écriture reste de la jeunesse, j’ai toujours trouvé que le livre nous prenait déjà pour des grands, ce n’est ni une écriture trop « gamine », ni quelque chose de trop compliqué. En anglais en revanche, l’auteur a beaucoup travaillé sur l’évolution du style. Les premiers tomes m’ont donnée l’impression d’être écrit « simplement », les mots sont parfois abrégés (do not devient don’t) et le style est très oralisé, facile à lire, tandis que les derniers tomes nous amènent un style beaucoup plus adulte, qui semble encore plus travaillé et littéraire (évidemment, c’est ce qu’il semble, mais les premiers tomes sont tout aussi travaillé, ce n’est qu’une impression due à l’évolution et à l’oralisation). Rien que pour cette évolution de l’écriture avec les héros et les lecteurs, lire en anglais vaut le détour.
De nombreux noms sont aussi différents de la version anglaise à française, ce fut, encore une fois, une redécouverte. La traduction a été poussé au point de traduire des noms pour garder un jeu de mot, ceux-ci étant parfois différents d’une langue à l’autre même si l’essence reste la même (the Riddle House devient ainsi Les Jeux du sort pour le premier chapitre du livre quatre).

Que dire d’autre pour dire mon amour de ce livre ? Franchement, si vous n’avez pas encore lu les Harry Potter, courez, ils méritent d’être dévoré encore et encore, ils ne lassent jamais, ils évoluent avec le lecteur. Ils sont magiques !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire