mercredi 4 avril 2018

QI 142, et alors


Pas facile d’aimer l’école quand on trouve les cours ennuyeux et qu’en plus on se fait traiter de « barjo » par ses camarades.
Se sentant incompris, Tiago préfère passer son temps à lire des bandes dessinées et à imaginer des aventures de super héros. Alors le jour où sa maitresse convoque se parents pour faire le point sur sa scolarité, Tiago craint le pire. Et si ce rendez-vous pouvait changer sa vie ?



Je viens tout juste de terminer la lecture de ce petit livre jeunesse et j’ai adoré ! C’est un roman facile à lire, accessible pour les primaires et qui est parfait pour aborder la différence à l’école (j’ai déjà quelques idées pour quand je serais prof à faire en classe avec ce livre ^^).
Le roman est tout petit, à peine plus de cent page, et l’histoire avance vite tout en restant compréhensible et abordable, facile à lire avec un style un peu oralisé pour mieux entrer dans le récit pour les enfants. C’est un enfant qui est le narrateur et, malgré sa différence, l’identification se fait toute seule, que l’on ait ou non son QI (comme si je l’avais après tout XD, et vous ?). Forcément, l’identification nous amène tout de suite à nous poser du point de vue de Tiago et l’on se peut que s’émouvoir de ce qui lui arrive, se poser des questions sur ce qu’est être différent, sur le harcèlement scolaire aussi, el respect et ce qu’est un ami.
Je trouve ce livre très joli, il aborde ses sujets tranquillement, au fil de la narration, et le personnage est tellement attachant que l’on se prend rapidement au jeu même si l’histoire met un petit peu de temps à démarrer puisqu’il faut attendre la convocation des parents de Tiago pour que les changements arrivent vraiment.
Le petit point négatif, mais qui est tout autant un point positif, serait peut-être les nombreuses références à d’autres œuvres, littéraires ou non, qui nécessite un savoir, une culture générale qui les enfants ne possèdent pas toujours déjà en primaire et il serait alors bon de découvrir ses références avant la lecture du roman. Ou alors le roman peut devenir une raison pour découvrir ce qui est cité entre les pages.
Que dire de plus sinon que c’est un roman jeunesse très joli qui mérite d’être lu pour tous, pas seulement les enfants. Il rejoint un peu la série Scorpion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire