samedi 24 septembre 2016

Bodyguard

Devenu à 14 ans champion de kickboxing par fidélité à la mémoire de son père, le jeune Connor Reeves est recruté par une branche secrète des services spéciaux britanniques : l’organisation BODYGUARD. Il intègre une unité exclusivement composée d’adolescents formés pour assurer la protection de jeunes célébrités. Après avoir suivi un entrainement poussé et appris à apprécier l’esprit de fraternité qui unit ses nouveaux condisciples, Connor se voit confier une première mission particulièrement ardue : assurer secrètement la sécurité d’Alicia Rosa Mendez, la fille du président des Etats-Unis ! Mais la jeune fille ne songe qu’à fausser compagnie à son escorte personnelle… alors même qu’un groupe de terroristes déterminés prépare son kidnapping. Malgré son manque d’expérience, Connor saura-t-il se montrer à la hauteur ?
Tome 1 : L’Otage
Tome 2 : La Rançon
Tome 3 : L’Embuscade

Cette saga est une jolie petite lecture jeunesse qui m’a beaucoup rappelé Alex Rider avec cette idée du gamin de quatorze ans qui se retrouve embrigadé par le gouvernement pour bosser et surtout sauver des vies. Donc oui, l’idée de base fait beaucoup penser à Alex Rider, de même que l’ambiance du livre et sa forme (recrutement, entrainement, mission), mais il n’empêche que cette saga reste très sympathique.
Au contraire d’Alex Rider qui est espion, Connor est garde du corps, il ne va pas sauver le monde mais une à deux personnes, l’ambiance est plus restreinte mais tout aussi prenante. Comme pour Alex, les missions sont censées être simple mais, évidemment, il n’en est rien (il nous faut une histoire après tout) et nous nous retrouvons rapidement à nous inquiéter pour tous les personnages. J’ai apprécié le fait que ce soit « juste » pour sauver une personne, le héros ne va pas se lancer dans le sauvetage d’un pays entier ou de la Terre mais il n’en est pas moins un héros autant qu’Alex Rider. Cela rappelle que les héros ne sont pas seulement ces personnages protégeant le monde entier, les héros peuvent aussi travailler à plus petite échelle, il n’en reste pas moins tout aussi impressionnant.
Et Connor, dès le début, est impressionnant. (Puisque je suis partie dans une chronique parallèle à Alex Rider, autant continuer ainsi :) J’avais trouvé beaucoup de gros défauts à Alex, certes il est attachant, mais je le trouve également très énervant, sans parler qu’il a une chance de malade. Ceci n’apparait pas dans le personnage de Connor. Certes il est chanceux, mais de façon raisonnable et on ne peut qu’être impressionné par ses prouesses. Au niveau du caractère, j’ai complètement accroché au protagoniste, je dirais même plus, à tous les personnages. Ils sont tous très attachants. Il est juste dommage que l’on connaisse si peu les autres bodyguards qui restent dans l’ombre de Connor et de son SP, sujet prioritaire (personne qu’il doit protéger).
Connor ne manque également pas de ressource et ne manque jamais de nous apprendre de nombreuses choses à nous, lecteurs ignorants. Ainsi, nous découvrons dans cette saga tout un tas d’éléments intéressants que l’on ne s’attendait pas forcément à apprendre dans un livre jeunesse d’action. Il y a un bon équilibre globalement entre enseignement au lecteur (et aux personnages) et actions ce qui ne me fait que plus apprécier cette saga. Seul le second tome est, je trouve, un peu long au début pour ce qui est de l’enseignement mais il se rattrape bien une fois la mission commencée.
J’avais un peu peur en débutant la saga que tous les tomes se ressemble un peu. Après tout, il s’agit toujours de la même chose, protéger quelqu’un et je me disais, stupidement, que les différentes missions se ressemblerait un peu trop et que je finirais forcément par m’ennuyer. Pas du tout. Certains points sont récurants, mais ils ne se passent jamais de la même façon et vont se développer très différemment. De plus, l’auteur fait très attention à changer du tout au tout l’environnement de la mission, nous faisant voyager aux quatre coins du monde donc, en plus de missions diverses et variées, nous découvrons de nouveaux paysages. Que demander de plus ?
Il semblerait également qu’une organisation se cache derrière certains attentats à la vie de ces SPs, une mission plus importante devrait donc se développer au fur et à mesure des tomes, ce qui est très intriguant pour la suite des événements.
Le point que j'apprécie tout particulièrement dans cette saga est la suivie, en parallèle, des méchants. J'adore découvrir l'élaboration des plans alors que Connor ne se doute de rien, cela entraîne encore plus de suspense et permet de se placer du point de vue de l'ennemi et de mieux le comprendre.
En revanche, je suis complètement contre, dans la réalité, de cette idée de mettre des gosses dans des situations aussi dangereuses, de les utiliser comme armes. Cela ne vaut pas mieux que les enfants soldats. Mais cela fait rêver, surtout les enfants, et montre qu’en s’en donnant les moyens, on peut tout faire. J’ai beaucoup aimé la remise en question de ce principe dans le troisième tome, cela fait un peu réfléchir sans pour autant mettre en danger le principe de cette saga (et de celle d’Alex Rider)
Cette saga, même si je partais avec des appréhensions, s’avère être une saga jeunesse très sympathique, avec une écriture fluide et facile à lire, qui nous apprend en plus pas mal de trucs et qui ne cesse de se renouveler au niveau des missions. Connor est un protagoniste sympathique, même s’il éclipse tous les autres personnages, et il ne cesse de nous impressionner avec ses capacités. Je ne peux que vous conseiller cette saga, surtout si vous appréciez Alex Rider et souhaitez retrouver son ambiance. Je n’ai certes pas arrêté de comparer cette saga à Alex Rider, j’avoue que j’ai eu du mal à ne pas y penser pendant ma lecture, mais évidemment, ce n’est pas une copie de l’espion ado, c’est surtout le principe de base qui y ressemble, ainsi que l’ambiance, mais à part cela, il est impossible de dire si c’est moins bien ou mieux que l’espion, cela ne dépendra que des goûts de chacun et je ne peux que vous inviter à vous faire votre propre opinion. Personnellement, j’ai beaucoup apprécié Bodyguard et attends la suite avec une certaine impatience.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire