jeudi 7 août 2014

Disprition à Dallas


La petite ville de Bon Temps a retrouvé un semblant de calme. La jeune télépathe Sookie Stackhouse partage son temps entre le bar où elle travaille et son bien-aimé vampire, Bill Compton. Mais lorsqu'on s'en prend à elle, elle n'a d'autre choix que de pactiser avec la communauté vampire, et part mener l'enquête à Dallas sur la disparition d'un des leurs, au péril de sa vie !

Ce second tome m’a à peu près autant déçu que le premier. En effet, tout comme dans le premier tome, c’est Sookie qui est la narratrice et je trouve ce procédé très mal choisi car tous les personnages pourraient être plus exploités dans un récit au point de vu omniscient. Surtout que dans ce tome, Sookie et Bill vont à Dallas à la recherche d’un disparu tandis qu’il laisse Bon Temps derrière eux alors qu’ils y ont croisé il y a peu une ménade et qu’il y a eu un meurtre, j’aurais donc largement préféré savoir ce qu’il se passe à Dallas et à Bon Temps. Ce point m’a donc déçu mais ce ne fut pas l’unique déception du volume.
Ce tome met un temps fou à commencer. Il faut facilement attendre le tiers du roman avant que l’on se dirige enfin vers Dallas et que l’histoire de la recherche du disparu commence réellement ce qui est trop long. Heureusement, il se déroule tout de même des choses intéressantes à Bon Temps pour nous tenir un peu en haleine avant le départ pour Dallas ; un corps est retrouvé dans la voiture d’Andi Bellefleur devant le bar Chez Merlotte, puis une ménade attaque Sookie qui est son message pour Eric. Cette histoire est donc des plus intrigantes et c’est également ce qui m’amène à vous dire ma troisième déception. Cette intrigue est survolée. Lors du retour de Sookie à Bon Temps, c’est comme si elle n’était pas partie, la ménade n’a rien fait et en fait, elle ne fait rien à part une dernière petite apparition ce qui m’a horriblement déçue, j’avais espéré que cela amène à une aventure plus complexe.
Heureusement, il y a aussi au moins un point positif. J’ai adoré les passages que l’on ne voit pas dans la série qui prend un tournant de plus en plus important par rapport aux romans. L’histoire vue dans ses grandes lignes est la même mais il y a de nombreuses différences ce qui fait redécouvrir une toute autre histoire qui ne fut pas pour me déplaire après toutes ses déceptions.
Ce tome deux est ainsi une déception. Je lirais tout de même la suite car j’avoue être intriguée par les différences avec la série.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire