vendredi 30 mai 2014

La Roue du temps tome 1


Jadis, le Seigneur de l’Ombre a voulu conquérir la terre, mais les Aes Sedai, maîtresse du Pouvoir Unique, l’ont repoussé. Des millénaires se sont écoulés et le Seigneur va enfin sortir de sa geôle et, avec lui, le mal, la guerre et la désolation…
Seul le Dragon qui guidait les Aes Sedai peut l’anéantir. On dit, qu’un jour, il renaîtra pour délivrer l’univers. Mais quand ? Avant la grande catastrophe finale ?
Cette gigantesque fresque épique a été huit fois numéro un sur la liste des best sellers du New York Times.

Ce premier tome de saga est génial, l’histoire débute rapidement et nous sommes immédiatement plongée dedans.
Tout d’abord, j’ai adoré l’histoire. Nous y découvrons trois jeunes hommes, Rand, Matt et Perrin qui se retrouvent poursuivis par des Trollocs et un Evanescent, des monstres au service du Seigneur de l’Ombre, pour une raison que nous ignorons même s’il est possible de le deviner assez aisément. Malgré ceci, l’histoire reste tout de même intéressante puisque tout au long du roman, nous en apprenons plus sur le monde créé par l’auteur et surtout, nous apprenons les différentes légendes qui annoncent une aventure des plus fascinantes pour la suite des événements. De plus, il arrive des choses à tous les garçons ce qui fait que tous sont intéressants malgré le fait que nous découvrons l’histoire du point de vu seulement de Rand dans la grande majorité du roman.
Les personnages sont aussi tous très attachants et amusants. Rand, Matt et Perrin d’abord sont tous les trois très différents ce qui ne rend l’histoire que plus intéressante puisque du coup, il leur arrive des choses très différentes puisqu’ils réagissent différemment à tout ce qui se passe autour d’eux. J’ai d’abord été un peu déçue au début du roman, car si Rand était au centre du roman puisque le livre est raconté de son point de vu, Matt y est aussi plutôt important mais Perrin apparaissait peu ce qui ne le rendait que plus intriguant à mes yeux et j’avais hâte de le voir un peu plus. Ce souhait a été comblé durant le dernier quart du roman puisque l’histoire sera alors raconté alternativement avec les points e vu de Rand et Perrin ce qui permet ainsi de le découvrir et ainsi, j’ai encore plus apprécié son personnage. Mais les autres ne sont pas à oublié non plus. Moiraine et Lan sont géniaux et surtout, très intrigants, j’espère que nous en découvrirons plus sur eux dans les tomes suivants, mais Egwene est aussi plutôt sympathique, tout comme Thom. Enfin, Nynaeve, la Sagesse, m’a tout simplement fait mourir de rire avec son caractère de chien enragé, elle est géniale.
Enfin, la fin du roman donne très envie de découvrir la suite.
Pour conclure, c’est un premier roman qui annonce une longue aventure que j’ai hâte de découvrir. Les personnages sont tous supers et donnent envie d’en découvrir d’avantage sur eux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire