jeudi 15 août 2013

Les Yeux d'Opale


Le choc de deux mondes que tout oppose…
Sur Opale, dans le royaume médiéval de Kindar, la princesse Héléa accède au trône après le mort tragique du roi son père et la disparition de son frère. Méprisée et menacée par les seigneurs du royaume, elle décide de leur livrer bataille et s’offre en gage de victoire.
Sur Onyx, dans la cité-planète dirigée par les Intelligences Artificielles, Angus prend part au détournement d’un vaisseau de colonisation. Le but des trois mille rebelles est de s’établir sur une planète vierge de toute technologie. Ils avaient tout prévu, tout, sauf de s’écraser sur Opale.
Êtes-vous prêts à affronter l’inconnu ?


Deux mondes.
Un de science-fiction, futuriste, qui nous montre comment notre espèce pourrait évoluer au point de ne plus savoir rien faire sans la précieuse aide des robots et des IAs, Intelligences Artificielles contrôlant la vie des humains pour qu’ils soient heureux et qu’ils vivent dans la sérénité, le danger écarté à jamais de leur vie.
Et un de fantasy médiéval avec une faune et une flore originale et très bien décrite, où le pays est gouverné par un roi, où ceux que nous nommerions handicapés de naissance sont soit exécutés soit rejetés par la population.
Que se passe-t-il lorsque ces deux univers se rencontrent ? C’est ce nous découvrons dans ce merveilleux roman puisqu’un jour, des humains de la planète d’Onyx, le monde futuriste, projettent de fuir leur planète et les robots et IAs qui vont avec. Ils n’avaient juste pas prévu de s’écraser sur une planète habitée par des créatures humanoïdes ; ils ne pensaient pas arriver sur Opale.
Ce roman est très intéressant puisqu’il met en parallèle des personnages très différents qui vont devoir interagir entre eux pour pouvoir survivre. Ce livre traite à la fois du racisme avec les « handicapés » d’Opale, les chimars, qui sont rejetés et du progrès qui peut être finalement une régression. Et tout cela est raconté à travers l’histoire de ces deux mondes et des personnages qui vont se rencontrer dans un style et une histoire magnifique.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire